Ce tutoriel en ligne nouvellement lancé vous apporte deux décennies d’expérience du Fonds d’Equipement des Nations Unies (FENU) dans le cadre du financement du développement local. Découvrez comment les gouvernements locaux des pays les moins avancés peuvent dévoiler et maximiser l’action en faveur de l’adaptation au changement climatique par le biais du Mécanisme de financement de l’adaptation des modes de vie au climat local (LoCAL).

Dans quelle mesure les gouvernements locaux peuvent-ils lutter efficacement contre le changement climatique? Afin de répondre à cette question et de faire la lumière sur l’importance des gouvernements locaux dans la lutte contre le changement climatique, UN CC:Learn s’est associé au Fonds d’Equipement des Nations Unies (FENU)  pour fournir un nouveau tutoriel en ligne sur le Mécanisme  de financement LoCAL qui aborde le rôle que jouent ces gouvernements dans les pays les moins avancés (PMA) dans le processus d’identification et d’exécution des meilleures solutions d’adaptation au changement climatique.

Les gouvernements locaux dans les PMA sont particulièrement bien équipés pour répondre aux besoins de la population locale et fournir des investissements d’adaptation de petite à moyenne importance. Cependant, ils se heurtent souvent à des contraintes financières qui entravent ces activités. Afin de combler cette lacune et aider à résoudre ce problème, le Mécanisme de financement de l’adaptation des modes de vie au climat local (LoCAL) peut être un outil efficace pour habiliter les gouvernements locaux à réaliser leurs Contributions Nationales Déterminées (CND) et leurs Plans Nationaux d’Adaptation (PNA).

Ce tutoriel en ligne vise à permettre une incursion à travers le mécanisme de financement LoCAL. À l’aide d’une vidéo de 4 minutes et d’une leçon interactive, cette ressource d’apprentissage répond à une série de questions comme : Pourquoi les gouvernements locaux sont-ils en mesure de s’attaquer au changement climatique au niveau local? Comment le mécanisme de financement LoCAL aide-t-il les gouvernements locaux à faire face au changement climatique ? De quelles composantes dépend LoCAL et comment sont-elles interconnectées ? Où opère LoCAL? Etc.

Bien qu’ouvert à tout le monde, les personnes qui peuvent bénéficier énormément de ce tutoriel sont:

  • Les agents sur le terrain/les volontaires des Nations Unies et le personnel des gouvernements locaux/centraux qui participent activement à la mise en œuvre de LoCAL au niveau des pays.
  • Les experts de FENU et experts nationaux qui contribuent à la phase de cadrage et de conception et dirigent la mise en œuvre de LoCAL.
  • Le public engagé et les professionnels qui cherchent à comprendre les moyens de tirer parti du financement de l’adaptation au climat au niveau local.

Ce tutoriel en ligne est actuellement disponible en anglais et peut être consulté ici.

Le développement durable sur le continent africain est confronté à des défis liés à la consommation et à la production. Ce cours présente aux participants les secteurs clés, tels que l’énergie et l’agriculture, ainsi que les politiques et les cadres internationaux visant à favoriser des modes de consommation et de production plus durables.

 

“Le cours est incroyable, je le recommanderai certainement à mes amis les plus proches !” – Les apprenants de l’île Maurice

S'inscrire
  • Financement
  • Économie Verte

Cours autonome

6 heures

Bienvenu

Dans ce cours, nous ferons un voyage qui introduira les concepts de base, les instruments politiques et les cadres internationaux de la Consommation et de la Production Durables (CPD).

Le cours couvrira un domaine véritablement vaste: de l’efficacité énergétique à l’agriculture, des modèles économiques à l’élaboration de politiques pratiques, du changement de comportement aux accords internationaux.

Notre parcours se compose de cinq modules, chacun divisé en plusieurs leçons. Ce cours est modéré et vous découvrirez chaque semaine un nouveau module, dirigé par un(e) expert(e).

Pour plus d’informations sur la structure du cours, la méthodologie, les objectifs d’apprentissage et les conditions d’examen, veuillez télécharger le syllabus du cours.

Si vous rencontrez des difficultés ou si vous avez des questions, veuillez consulter notre page d’aide.

Ce que vous allez apprendre

Une fois le cours terminé, les participants seront en mesure de:

  • Définir le concept de la CPD et d’expliquer sa valeur dans le contexte du programme de développement à l’horizon 2030
  • Distinguer les éléments clés d’une planification politique efficace pour la CPD
  • Discuter des défis et des opportunités pour faire progresser la CPD dans des secteurs et des domaines thématiques spécifiques
  • Identifier un éventail d’initiatives mondiales et régionales favorisant la CPD
  • Appliquer la CPD à un contexte de prise de décision réel
  • Comprendre le lien avec l’Accord de Paris de 2015 et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique.

Le cours en un coup d’œil

Module 1: Définition et Concepts fondamentaux de la CPD
Module 2: Concevoir et appliquer des politiques et Plans d’Actions CPD nationaux
Module 3: Appliquer des politiques pour une production durable: Agir sur l’offre dans les domaines thématiques clés
Module 4: Appliquer les politiques pour une consommation durable: Agir sur la demande
Module 5: Collaboration internationale et régionale pour parvenir à une CPD

Patrick Mwesigye, Coordonnateur régional, Utilisation efficace des ressources et Consommation et Production Durables (CPD), Bureau régional pour l'Afrique, ONU Environnement

Alice Kaudia, Cofondatrice et directrice exécutive, Eco entrepreneurs Ltd.; Ancienne Secrétaire à l'environnement, Ministère de l'Environnement, des Richesses naturelles et du Développement régional, Kenya; et coprésidente de Green Growth Knowledge Platform (GGKP)

Jane Nyakang’o, Directrice, Kenya National Cleaner Production Centre (KNCPC) and Presidente, African Round Table on Sustainable Consumption and Production (ARSCP)

Dirk Wagener, Coordonnateur, Utilisation efficace des ressources et Consommation et Production Durables, ONU Environnement

Charles Arden-Clarke, Chef, 10YFP Secretariat, Division des modes de vie, des villes et de l'industrie durables, ONU Environnement

Méthodologie

La pédagogie du cours est adaptée aux professionnels travaillant à temps plein. Les participants ont la possibilité d’apprendre à travers diverses expériences: absorber (lire); faire (activité); interagir (socialiser); et réfléchir (se rapporter à sa propre réalité).

Le nombre total d’heures d’apprentissage est de 32 heures sur une période de 8 semaines (4 heures par semaine), avec le temps d’étude compris (2 h / semaine) et la participation à des activités en ligne (2 h / semaine).

Pour réussir le cours et obtenir un certificat d’achèvement, les participants doivent obtenir une note de passage d’au moins 70% aux 5 tests d’évaluation (3 tentatives sont autorisées pour chaque quiz).

Partenaires

Nous remercions tout particulièrement nos partenaires, ONU Environnement et SWITCH Africa Green, d’avoir soutenu le développement de ce cours.

Les citoyens de tous les pays doivent comprendre le changement climatique et ce qu’il signifie pour eux et pour le monde. Le cours fournit une introduction aux actions clés en matière de climat, telles que l’adaptation, le développement à faible émission de carbone, le financement du climat et les négociations sur le climat. Les participants formuleront également une promesse, un projet ou une politique.

 

 

“J’ai adoré ce cours – il m’a aidé à comprendre la manière dont notre climat change et ce qu’il faut faire pour arrêter le changement climatique. Il m’a motivé à continuer à apprendre, à m’impliquer et à agir”. – Un apprenant indien.

S'inscrire
  • Changement Climatique
  • Jeunesse
  • Adaptation
  • Financement
  • Science
  • Éducation
  • Villes
  • Énergie

Cours autonome

8 heures

Pensez, apprendre, agir pour le climat !

Le cours vous aidera à comprendre ce qu’est le changement climatique, en quoi il vous touche vous et les autres, et ce qui peut être fait contre sa progression. Après avoir terminé le cours, les participants seront en mesure de répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que le changement climatique ?
  • Comment prévoyons-nous de nous adapter aux conséquences négatives du changement climatique?
  • Quelles opportunités existent pour un avenir faible en carbone ?
  • Comment prévoyons-nous de financer les mesures pour le climat ?
  • Comment fonctionnent les négociations sur le changement climatique ?

Les participants pourrons également développer un plan ou projet concret d’action pour lutter contre le changement climatique !

Le cours en un coup d’œil

Module 1: Qu’est ce que le changement climatique et en quoi nous affecte t’il ?
Module 2: Comment s’adapter au changement climatique ?
Module 3: Comment atténuer le changement climatique ?
Module 4: Comment planifier et financer l’action contre le changement climatique ?
Module 5: Comment fonctionnent les négociations sur le changement climatique ?
Module 6: Comment agir sur le changement climatique en pratique ?

Il faut deux heures pour compléter chaque module, le temps de regarder les vidéos, suivre les leçons et faire les exercices qui vous présenteront différents aspects du changement climatique !

Vos professeurs

Maxx Diley, Directeur, Prévision et adaptation du climat, Organisation Météorologique mondiale (OMM). Avant de rejoindre l’OMM, Maxx dirigeait l’équipe au programme de développement des Nations Unies, à l’Institut international de recherche sur le climat et la société (IRI) à l’université de Columbia à New York. Avant cela, il a travaillé au service de gestion des catastrophes de la banque mondiale et aux États-Unis. Bureau américain de l’Agence pour le développement international. Il a conçu, géré et contribué aux programmes de gestion de risques et catastrophes en Afrique, en Amérique latine et en Asie, et a rédigé de nombreux documents sur la réduction des catastrophes et sujets liés au climat.

Motsomi Maletjane, Chef d’équipe, unité PMA, Plans et mesures d’adaptation nationale, programme d’adaptation, Secrétariat de la CCNUCC. Dans le plan national d’adaptation et le sous-programme politique. Il travaille sur les sujets liés aux PMA dans le cadre de la Convention et soutient le travail des groupes d’experts sur les pays les moins avancés sur les programmes nationaux d’action d’adaptation (PNAA), les plans nationaux d’adaptation (PNA) et le programme de travail des PMA.

Miguel Naranjo, Responsable de programme, Action mondiale pour le climat, Secrétariat de la CCNUCC. Il a travaillé en tant qu’ingénieur de procédé et responsable environnemental pour une entreprise transnationale avant de rejoindre l’équipe sur le changement climatique des Nations Unies sur l’environnement au bureau régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes. Il a rejoint le Secrétariat des Nations Unies sur le changement climatique en 2011, où il s’est ensuite concentré sur le renforcement des capacités des mécanismes d’atténuation et de marché de carbone, et sur la promotion d’action pour le climat dans le secteur privé et auprès d’autres parties prenantes pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et les objectifs de développement durable.

Steven Stone, Chef des ressources et des banches commerciales, ONU Environnement. Steven possède un doctorat en ressources économiques de l’université de Cornell et a plus de 20 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de l’environnement et des ressources naturelles. En tant que responsable de secteur, Steven dirige une équipe dévouée à l’approfondissement de la base de connaissance, à atteindre et soutenir les pays sur les questions environnementales et de ressources économiques comme élément clé de mesures économiques, commerciales et d’investissement.

Dr. Martin Frick, Directeur principal, coordination de mesure et programme, Secrétariat de la CCNUCC. En tant que directeur principal, Martin Frick supervise le travail de la CCNUCC pour soutenir la mise en place de l’Accord de Paris et l’action pour le climat. Il a auparavant travaillé comme directeur du changement climatique à la UNFAO. Il était le représentant allemand des droits de l’homme et des affaires humanitaires à l’Assemblée générale de l’ONU et agissait en tant que premier négociateur de l’Union européenne pour établir le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Il possède un doctorat en droit et était un grand maître de conférence à l’école d’études politiques de Hertie à Berlin.

Niclas Svenningsen, Responsable, Action mondiale pour le climat, Secrétariat de la CCNUCC. Il est en charge de développer et de renforcer les approches et stratégies pour catalyser l’action climatique dans le cadre de, et en plus de, d’activités mandatés par la CCNUCC. Il travaillait auparavant avec le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) où il était responsable de la stratégie climatique neutre du système des Nations Unies, ainsi que pour la mise en œuvre des programmes du PNUE pour les constructions durables, le développement urbain et l’approvisionnement durable.

Trois niveaux d’aptitude climat

Vous pouvez apprendre selon vos besoins, intérêts et temps disponible. Mais n’oubliez pas ! Le temps et les efforts investis dans votre court correspondront à vos connaissances climatiques!

Trois niveaux d’apprentissage climatique correspondant à l’APTITUDE CLIMAT peuvent être obtenus via ce cours :

Niveau 1: Vous connaissez le climat Regardez toutes les vidéos et répondez à tous les quizz.

Niveau 2: Vous pouvez enseigner le climat Regardez toutes les vidéos, complétez les leçons et répondez à tous les quizz.

Niveau 3: Vous pouvez agir pour le climat Regardez toutes les vidéos, complétez les leçons, les activités et répondez à tous les quizz.

Obtenez votre certificat

Un certificat sera disponible après avoir terminé le cours. Une fois que vous avez complété 70% des activités (y compris les quizz, les vidéos et les exercices), vous recevrez un certificat de réalisation.

Votre certificat sera automatiquement disponible pour le téléchargement dans l’onglet “Certification” sur la page principal du cours.

Partenaires

Un remerciement tout particulier à tous les partenaires pédagogiques de l’ UN CC:Learn pour le développement de ce cours !

There is agreement that the world needs to shift to a greener economy. But there is little understanding of what a green economy is and how to advance it. In this course, participants will be introduced to key concepts, policy instruments and international frameworks for inclusive green economies.

 

“It is a great course and I strongly recommend it to all who are passionate about the green economy!” – Learner from Nigeria

S'inscrire
  • Économie Verte
  • Jeunesse
  • Financement
  • Énergie
  • Science

Cours autonome

10 heures

Bienvenue

Ce cours est une étape préliminaire qui introduit les concepts basiques, les instruments politiques et les cadres internationaux des économies vertes inclusives. Notre programme s’articule sur cinq modules divisés en sections plus petites. Vous pouvez commencer avec n’importe quel module en fonction de votre préférence.

Si vous rencontrez des difficultés ou si vous avez des questions, veuillez consulter notre page d’aide.

Objectifs d’Apprentissage

Au terme de ce cours, les participants seront en mesure de : 

  • Décrire le fondement et les concepts centraux qui sous-tendent la réalisation d’une économie verte comparativement aux pratiques conventionnelles
  • Identifier les conditions favorables pour l’écologisation des économies
  • Identifier les principales opportunités et les défis dans les secteurs clés
  • Fournir des exemples de stratégies et de planification nationales pour faire avancer une économie verte inclusive
  • Distinguer les cadres et initiatives internationaux qui sont en faveur d’une économie verte inclusive

Le cours en un coup d’œil

Le cours est structuré en cinq modules :

Module 1 : comprendre où nous sommes: Le fondement d’une transition vers une économie verte inclusive
Module 2 : mettre un accent sur les instruments: Conditions favorables à un changement structurel
Module 3 : repérer la destination: Secteurs clés avec un potentiel d’écologisation élevé
Module 4 : concevoir un plan d’actions: Stratégies et planification pour atteindre des objectifs de la politique d’économies vertes
Module 5 : un environnement propice: Cadres et initiatives internationaux en faveur des économies vertes inclusives

Exigences d’achèvement

Chacun des cinq modules a un test. Ce test est validé avec un résultat de 70 % ou plus. Vous avez trois tentatives pour chaque test. Une fois que vous avez passé tous les tests, il vous sera attribué un certificat d’achèvement. Votre certificat sera automatiquement disponible au téléchargement dans la section “Certification” sous la page du cours.

Partenaires

Ce cours virtuel a été mis au point sous les auspices du Partenariat pour l’action sur l’économie verte (PAGE). PAGE réunit cinq agences des Nations unies – le Programme des Nations unies pour l’environnementl’Organisation internationale du travaille Programme de développement des Nations uniesl’Organisation des Nations unies pour le développement industriel, et L’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche – dont les mandats, les expertises et les réseaux combinés peuvent offrir un soutien holistique aux pays sur l’économie verte inclusive.

 

Il est devenu essentiel pour de nombreux gouvernements à travers le monde d’intégrer les risques et les opportunités liés au changement climatique dans la préparation du budget. Ce cours explique comment les gouvernements peuvent relever le défi du changement climatique grâce à une meilleure budgétisation.

S'inscrire
  • Adaptation
  • Changement Climatique
  • Financement

Tutoriel

0.45 heures

Bienvenue

Ce tutoriel explique comment les gouvernements peuvent relever le défi du changement climatique grâce à une meilleure budgétisation, qui intègre les risques et les opportunités liés au changement climatique dans la préparation du budget.

Le tutoriel est divisé en cinq parties. Le cours dure environ 45 minutes au total.

Critères de réussite

Ce cours ne comporte pas d’évaluation et aucun certificat ne sera donc délivré.

Partenaires

Le tutoriel a été élaboré dans le cadre du projet Renforcer la gouvernance du financement du changement climatique au profit des populations pauvres et vulnérables (2012-2016) du PNUD, avec le soutien du gouvernement suédois. Le contenu s’appuie sur les travaux méthodologiques de Kit Nicholson.

Entre cinq et sept billions de dollars EU par an sont nécessaires pour atteindre les objectifs fixés par le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il est impératif de démontrer les avantages potentiels des investissements durables et d’attirer les investisseurs. Ce cours présente des éléments clés de la finance durable, tels que les marchés des obligations vertes et d’autres outils.

 

« Le cours ajoutera une nouvelle dimension au projet que je dirige actuellement » – Apprenant de la République de Corée

S'inscrire
  • Économie Verte
  • Financement

Cours autonome

2 heures

Bienvenue

L’Alliance stratégique pour le développement du marché des obligations vertes dans les économies émergentes du G20 (STA), un partenariat entre la Skandinaviska Enskilda Banken (SEB) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et le Partenariat pour l’action sur l’économie verte (PAGE) sont heureux de présenter ce nouveau cours d’apprentissage en ligne sur la finance durable.

Ce cours interactif et axé sur la pratique couvre les bases de la finance durable tout en offrant la possibilité d’approfondir le sujet à plusieurs reprises. Il fournit de précieux renseignements sur l’Alliance stratégique de la Société allemande de coopération internationale (GIZ) et la Skandinaviska Enskilda Banken (SEB) ainsi que sur notre partenaire technique CICERO, acquis au cours d’activités menées dans les économies émergentes et d’interactions avec des participants partout dans le monde. Vous découvrirez également des exemples d’initiatives soutenues par les Nations Unies visant à promouvoir la finance durable dans des pays comme la Mongolie et l’Indonésie. Le cours s’adresse aux participants intéressés des gouvernements, du secteur financier, du monde de l’entreprise et de la société civile.

Qu’apprendrez-vous ?

À la fin du cours, vous serez en mesure de :

  • décrire, comprendre et discuter des développements en cours et des tendances actuelles dans le domaine de la finance durable ;
  • faire la distinction entre les différents types de produits de financement durable et les critères d’éligibilité pertinents ;
  • mettre en avant les opportunités, les obstacles et les conditions favorables qui permettent aux pays de bénéficier des perspectives croissantes qu’offre l’investissement durable ;
  • identifier les possibilités pour les secteurs public et privé d’émettre des obligations vertes et des prêts verts ;
  • appliquer des mécanismes de financement durable à une étude de cas d’investissement de la vie réelle.

Le cours en un coup d’œil

Ce cours se compose de trois modules :

  1. Les principes fondamentaux de la finance durable : cinq leçons permettent de découvrir la finance durable et d’analyser son potentiel de réaliser les objectifs de développement durable et l’Accord de Paris.
  2. Marché de la finance durable : quatre leçons interactives présentent les fonctions, les parties prenantes et les réglementations qui régissent le marché de la finance durable.
  3. Produits de financement durable : trois leçons interactives expliquent en détail ce que sont les obligations vertes et les prêts verts.

Critères de réussite

Pour achever le cours et obtenir votre certificat, vous devrez :

  1. Répondre aux trois jeux-questionnaires et obtenir une note égale ou supérieure à 70 %.
  2. Télécharger votre certificat directement à partir de la page « Certification ».

Partenaires

Ce cours a été élaboré par l’Alliance stratégique GIZ-SEB (STA) pour le développement du marché des obligations vertes dans les économies émergentes du G20 et le Partenariat pour l’action sur l’économie verte (PAGE), une initiative One UN réunissant le PNUE, l’OIT, le PNUD, l’ONUDI et UNITAR.

partners

Nous tenons à remercier les partenaires financiers de la STA et la PAGE qui ont rendu possible l’élaboration de ce cours :


Nous remercions tout particulièrement les institutions suivantes pour leur contribution, leur temps et leur engagement :


En savoir plus sur l’Alliance stratégique pour le développement du marché des obligations vertes (STA)

L’Alliance stratégique pour le développement du marché des obligations vertes dans les économies émergentes du G20 est un partenariat develoPPP.de établi entre SEB AB et GIZ, où cette dernière travaille depuis trois ans dans l’intérêt public pour soutenir le développement d’un marché des obligations vertes robuste et durable dans les économies émergentes.

L’approche adoptée par la Société allemande de coopération internationale consiste à sensibiliser et à renforcer les compétences des différents acteurs du marché par le biais de la formation, d’un soutien consultatif bilatéral, ainsi que par le biais des produits de la connaissance tels que la recherche, les ouvrages publiés, les webinaires et cette formation en ligne.

Le Nordic Financial Services Group SEB AB a collaboré avec la Banque mondiale et une poignée d’investisseurs institutionnels tout au long de l’année 2007/2008, pour développer la première obligation verte de la Banque mondiale, qui est largement considérée comme la pierre angulaire de l’engagement des investisseurs institutionnels en faveur de l’élaboration de portefeuilles d’investissement propices au climat et destinés au grand public. Comptant parmi les plus importants conseillers structurels et souscripteurs, la SEB a dirigé l’émission d’un certain d’obligations vertes novatrices, y compris la première obligation verte municipale, la première obligation verte non supranationale et la première obligation verte de société. La SEB est également l’une des banques fondatrices des Principes pour les obligations vertes. Elle est membre du Comité exécutif des obligations vertes et sociales et dirigeait auparavant le Groupe de travail sur les examens externes. La Skandinaviska Enskilda Banken et les clients de la SEB ont été récompensés à plusieurs reprises pour leurs émissions obligataires émanant d’institutions telles que Global Capital, CBI, Environmental Finance et IFR.

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit est une entreprise fédérale allemande d’intérêt public qui travaille conjointement avec les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises, les acteurs de la société civile et les institutions dans le monde entier afin de promouvoir la coopération internationale en faveur du développement durable. Dans le cadre du programme develoPPP.de, nous travaillons pour le compte du ministère fédéral allemand pour la Coopération et le Développement économiques avec le secteur privé afin de soutenir des projets innovants dans les pays en développement et les économies émergentes dans le domaine du développement durable.

Plus d’informations sur le Partenariat pour l’action en faveur d’une économie verte (PAGE)

Le Partenariat pour l’action sur l’économie verte (PAGE) a été mis en place en 2013 en réponse à l’appel lancé lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable 2012 (Rio+20) pour soutenir les pays qui souhaitent poursuivre des objectifs de croissance plus écologiques et plus inclusifs.

Le Partenariat pour l’action sur l’économie verte cherche à mettre la durabilité au cœur des politiques et des pratiques économiques pour faire avancer le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et aide les nations et les régions à recadrer leurs politiques et pratiques économiques sur la durabilité afin de favoriser la croissance économique, de créer des revenus et des emplois, de réduire la pauvreté et les inégalités et de renforcer les fondements écologiques de leurs économies.

Le Partenariat pour l’action sur l’économie verte réunit cinq agences des Nations Unies – ONU Environnement, l’Organisation internationale du Travail, le Programme des Nations Unies pour le développement, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel et l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche – dont les mandats, l’expertise et les réseaux combinés peuvent offrir un soutien intégré et holistique aux pays en matière d’économie verte inclusive, assurant une cohérence et évitant les chevauchements.

Clause de non-responsabilité

Les désignations employées et la présentation adoptée dans ce produit d’information n’impliquent de la part de la SEB, de la GIZ et du PAGE aucune prise de position quant au statut juridique de tel ou tel pays, territoire, ville ou région ou de ses autorités, ou quant au tracé de leurs frontières. La référence à des entreprises ou à des produits de fabricants spécifiques, qu’ils soient ou non brevetés, n’implique en aucune manière une approbation ou une recommandation de la part de la SEB, de la GIZ et du PAGE au profit de ces produits par rapport à d’autres de nature similaire qui ne seraient pas mentionnés. Les opinions exprimées dans ce produit d’information sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de la SEB, de la GIZ et du PAGE.

Contenu tiers — Chaque élément composant contenu dans le présent document n’est pas nécessairement la propriété de la SEB, la GIZ ou du PAGE. La SEB, la GIZ et le PAGE ne garantissent donc pas que l’utilisation d’un élément composant ou d’une composante individuelle appartenant à des tiers contenus dans l’œuvre ne porte pas atteinte aux droits de ces tiers. Le risque de réclamations résultant d’une telle infraction dépend de vous exclusivement. Si vous souhaitez réutiliser une composante de l’œuvre, il est de votre responsabilité de déterminer si cette réutilisation nécessite une autorisation et d’obtenir la permission du titulaire du droit d’auteur. Des exemples d’éléments composants peuvent comprendre, mais sans s’y limiter, des tableaux, des chiffres ou des images.

 

Le budget national joue un rôle essentiel dans la réponse d’un pays au changement climatique. Ce cours vise à mieux comprendre les liens entre la politique climatique et les finances publiques, et comprend des recommandations spécifiques destinées aux représentants du gouvernement.

S'inscrire
  • Adaptation
  • Changement Climatique
  • Financement

Tutoriel

0.45 heures

Bienvenue

Ce tutoriel vise à mieux comprendre les liens entre la politique climatique et les finances publiques, étant donné que le budget national joue un rôle essentiel dans la réponse d’un pays au changement climatique.

Le tutoriel est divisé en cinq parties. Le cours dure environ 45 minutes au total.

Exigences d’achèvement

Ce cours ne comporte pas d’évaluation et aucun certificat ne sera donc délivré.

Partenaires

Le tutoriel a été développé par UNITAR dans le cadre du projet régional « Renforcer la gouvernance du financement du changement climatique au profit des populations pauvres et vulnérables en Asie et dans le Pacifique », mis en œuvre par le PNUD avec le soutien financier de l’Agence suédoise de coopération au développement (SIDA).

Le commerce a le pouvoir de verdir la reprise économique après la pandémie. La demande mondiale en biens et services environnementaux devrait augmenter, à mesure que les pays déploient leurs plans de sauvetage comportant d’importantes dispositions en faveur de solutions respectueuses du climat. Ce cours permet aux participants de découvrir les approches clés qui permettront de tirer parti des opportunités commerciales qu’offre le commerce écologique.

S'inscrire
  • Économie Verte
  • Financement
  • Villes
  • Énergie

Cours autonome

2 heures

Bienvenue

La structure du commerce mondial montre que si de nombreux pays en développement jouent aujourd’hui un rôle croissant dans le commerce, de nombreux autres pays, en particulier les pays les moins avancés qui représentent moins de 1 % de l’ensemble du commerce mondial, sont laissés de côté. Toujours fortement tributaires des produits fabriqués à partir de ressources naturelles et des matières premières pour leurs exportations, ces pays sont très vulnérables aux chocs économiques et environnementaux.

La transition vers une économie verte inclusive représente d’importantes opportunités. En exploitant la demande mondiale croissante en biens et services environnementaux, ainsi que la demande des consommateurs pour des produits plus durables, les pays peuvent diversifier leurs économies, réduire leur dépendance à l’égard des produits de base et renforcer leur compétitivité. Ainsi, les sociétés promeuvent un développement durable à long terme tout en renforçant leur capacité à relever les multiples défis environnementaux qui les attendent.

Le commerce a également le pouvoir de verdir la reprise économique suite à la crise de COVID-19. La demande mondiale en biens et services environnementaux devrait augmenter à mesure que les pays déploient des plans de relance économique comportant d’importantes dispositions en faveur de solutions respectueuses du climat. Même si ce cours a été élaboré avant l’arrivée de la COVID-19, son contenu demeure ainsi pertinent dans le cadre des discussions politiques actuelles.

Sur le plan pratique, il est difficile, mais nécessaire de s’assurer que les pays sont à la fois conscients de ces opportunités et qu’ils possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour en tirer parti. Pour relever ce défi, le cours entend initier les participants intéressés des gouvernements, des entreprises et de la société civile aux diverses approches qui peuvent être adoptées pour exploiter les opportunités offertes par le commerce écologique.

Si vous rencontrez des problèmes ou si vous avez des questions, veuillez consulter notre page d’aide.

Qu’apprendrez-vous ?

Au terme de ce cours, les participants seront en mesure de :

  • décrire l’évolution des cadres juridiques et de gouvernance qui sous-tendent l’interface entre le commerce et l’économie verte
  • identifier les défis perçus et les opportunités potentielles liés au commerce dans le cadre de la transition vers une économie verte
  • décrire les conditions politiques favorables à la promotion de pratiques commerciales écologiques
  • mettre en avant des études de cas sectorielles illustrant le commerce écologique en action

Le cours en un coup d’œil

Le cours vise à permettre aux participants d’acquérir une solide compréhension des instruments politiques et des conditions favorables nécessaires aux pays pour faire progresser la transition vers l’économie verte par le biais du commerce écologique et inversement. Ce cours s’articule autour de quatre modules. Chaque module dure environ 20 minutes.

  1. L’interface entre le commerce et l’environnement
  2. Les tensions perçues et les synergies entre la libéralisation des échanges et l’économie verte
  3. Les conditions favorables et la conception des politiques en faveur du commerce écologique
  4. Saisir les opportunités sectorielles

Obtenez un certificat !

Un dernier jeu-questionnaire composé de dix questions à choix multiples sert à évaluer les connaissances acquises par les apprenants par rapport aux objectifs d’apprentissage du cours. Vous pouvez y répondre à tout moment. Jusqu’à trois tentatives sont possibles. Pour réussir au jeu-questionnaire, l’apprenant doit obtenir une note au moins égale ou supérieure à 70 %. Après avoir répondu au quiz avec succès, une attestation de réussite sera disponible en téléchargement sur la page Certification du cours.

Partenaires

Ce cours a été élaboré sous l’égide du Partenariat pour l’action en faveur d’une économie verte (PAGE). PAGE réunit cinq agences des Nations Unies – ONU Environnement, l’Organisation internationale du Travail, le Programme des Nations Unies pour le développement, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel et l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche – dont les mandats, les expertises et les réseaux combinés peuvent offrir un soutien intégré et holistique aux pays en matière d’économie verte inclusive.

L’application de méthodologies d’indicateurs de l’économie verte nécessite de former les responsables politiques à les utiliser dans leurs contextes nationaux respectifs. Ce cours présente ces indicateurs et explique comment utiliser les méthodologies qui serviront à les sélectionner et à les appliquer, en mettant l’accent sur ceux définis par Partenariat pour l’action en faveur d’une économie verte.

S'inscrire
  • Économie Verte
  • Financement

Cours autonome

2 heures

Bienvenue

Les décideurs ont souvent besoin d’être formés pour apprendre à appliquer les méthodologies d’indicateurs de l’économie verte, y compris celles développées par le Partenariat pour l’action en faveur d’une économie verte (PAGE), dans leurs contextes nationaux. En effet, les pays ont besoin d’une formation pour développer des cadres indicateurs nationaux adaptés et flexibles qui répondent à leurs priorités de développement et à leurs capacités statistiques et facilitent leurs efforts de suivi des progrès réalisés sur la voie de l’économie verte.

Ce cours vise à introduire le concept d’indicateurs pour appuyer l’élaboration de politiques en faveur d’une économie verte inclusive (EVI) et à montrer comment utiliser les méthodologies pour sélectionner et appliquer les indicateurs. Son objectif est de rendre les pays capables de choisir des indicateurs de l’EVI applicables à leurs contextes nationaux, notamment au regard de l’action menée pour réaliser les objectifs de développement durable.

Si vous rencontrez des problèmes ou si vous avez des questions, veuillez consulter notre page d’aide.

Qu’apprendrez-vous ?

Ce cours explique comment les indicateurs peuvent appuyer l’élaboration de politiques en mesurant les progrès réalisés sur la voie de l’économie verte inclusive. Il examine les cadres conceptuels afin d’aider les pays à sélectionner des indicateurs et décrit les différentes approches qui peuvent être adoptées pour la mesure des indicateurs. Enfin, le cours s’intéresse au processus de sélection des indicateurs et examine les cadres d’indicateurs utilisés par certaines organisations internationales.

À la fin du cours, les participants seront capables de :

  • décrire le rôle et la valeur des cadres d’indicateurs de l’économie verte et la manière dont ils contribuent à améliorer les politiques en faveur d’une économie verte
  • décrire les cadres d’indicateurs de l’économie verte et leurs liens avec les Objectifs de développement durable (ODD)
  • analyser le processus de hiérarchisation et de sélection des indicateurs ainsi que la manière dont il peut être intégré dans un cadre national de surveillance de l’économie verte

Le cours en un coup d’œil

Le cours est autonome et s’articule autour de quatre modules :

  1. Présentation des concepts
  2. Choisir des cadres d’indicateurs appropriés pour l’économie verte (EV)
  3. Méthodes de mesure
  4. Sélectionner les indicateurs de l’économie verte

Chaque module dure environ 30 minutes. Un glossaire téléchargeable est disponible pour vous aider à comprendre les concepts et les termes techniques pertinents employés pendant le cours (veillez à le télécharger avant de commencer le cours).

Obtenez un certificat !

Un dernier jeu-questionnaire composé de dix questions à choix multiples sert à évaluer les connaissances acquises par les apprenants par rapport aux objectifs d’apprentissage du cours. Vous pouvez y répondre à tout moment. Jusqu’à trois tentatives sont possibles. Pour réussir au jeu-questionnaire, l’apprenant doit obtenir une note au moins égale ou supérieure à 70 %. Après avoir répondu au quiz avec succès, un certificat d’achèvement sera disponible en téléchargement sur la page Certification du cours.

Partenaires

Ce cours a été élaboré sous l’égide du Partenariat pour l’action en faveur d’une économie verte (PAGE), en collaboration avec le Centre international de formation de l’Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Aujourd’hui, les taxes sur le carbone couvrent un large éventail de secteurs et comprennent de nouvelles caractéristiques, démontrant leur capacité à s’adapter à divers objectifs politiques et contextes nationaux. La polyvalence des taxes sur le carbone signifie également que les décideurs ont besoin d’avoir une idée précise des options dont ils disposent et de savoir comment elles répondent au contexte et aux objectifs de la juridiction concernée. Ce cours en ligne constitue une première étape dans la compréhension du paysage de la taxe sur le carbone.

S'inscrire
  • Financement
  • Changement Climatique

Cours autonome

12 heures

Bienvenue

Attribuer un prix au carbone nécessite une quantité non négligeable d’analyses et de consultations des acteurs concernés. L’objectif général du cours est de permettre aux apprenants de se familiariser avec la dynamique sous-jacente du marché, les options de conception des politiques et la terminologie pertinente. Même si le cours est de nature introductive, les apprenants bénéficieront grandement d’avoir une compréhension préexistante du :

  • fonctionnement des économies de marché, y compris les concepts de base tels que l’agence rationnelle, l’influence des prix sur l’offre et la demande, et les investissements
  • du rôle et de l’influence des politiques publiques sur les résultats économiques, sociaux et environnementaux et la réalisation d’engagements internationaux et nationaux

Ces connaissances préexistantes ne sont pas une condition préalable pour suivre le cours. Vous êtes invités à vous inscrire même si vous pensez être novice dans ce domaine !

Qu’apprendrez-vous?

À la fin de ce cours, vous serez en mesure de :

  • décrire comment les taxes sur le carbone contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • décrire les principaux éléments à prendre en compte qui mènent à la décision d’adopter des taxes sur le carbone
  • résumer les différentes approches afin de déterminer l’assiette fiscale et le taux de la taxe sur le carbone
  • différencier les principaux effets indésirables et les mesures d’atténuation
  • répertorier les options d’utilisation des revenus

Le cours en un coup d’œil

Tout en découvrant les concepts et les principes économiques sous-jacents de la taxation du carbone, vous trouverez également utile de vous pencher sur diverses études de cas et d’examiner les pratiques internationales en matière de tarification du carbone. Les discussions prennent en compte les aspects stratégiques des environnements politiques dans lesquels fonctionnent les taxes carbone.

Module 1 : Taxes sur le carbone — Pourquoi et quand les utiliser
Module 2 : Préparations en vue d’adopter la taxe carbone
Module 3 : Les décisions clés relatives à la conception
Module 4 : Éviter les effets indésirables de la taxe carbone
Module 5 : L’utilisation des revenus

Obtenez votre certificat

Au terme des cinq modules et après avoir réussi à répondre au questionnaire, vous recevez un certificat attestant de votre compréhension du sujet. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur la façon d’obtenir le certificat à la section « Certification » du cours.

Partenariat et contributeurs

Répondant aux besoins des décideurs politiques en matière de connaissances et de compétences, le Partenariat pour la préparation aux marchés (PMR) de la Banque mondiale et de l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) ont développé conjointement ce cours en ligne avec les contributions de Climate Focus et du Gnarly Tree Sustainability Institute.