« L’éducation sur le climat est cruciale pour accroître l’ambition dont nous avons besoin pour faire face à la menace existentielle du changement climatique », a déclaré le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, à l’occasion de la célébration des 100 000 certificats de fin de cours délivrés sur la plateforme UN CC:e-Learn.

 

Consultez ci-dessous la lettre complète envoyée par M. António Guterres au Partenariat UN CC:Learn et à sa communauté.

Le 18 septembre 2020, la communauté UN CC:Learn a célébré la délivrance de 100 000 certificats de réussite sur notre plateforme d’apprentissage en ligne – un évènement marquant pour l’éducation sur le climat dans le monde entier. A cette occasion, un événement a eu lieu avec de hauts  représentants des Nations Unies, dont le Secrétaire Exécutif Adjoint de la CCNUCC, M. Ovais Sarmad ; la Secrétaire Générale Adjointe de l’OMM, Mme Elena Manaenkova ; le Directeur Exécutif de l’UNITAR, M. Nikhil Seth ; ainsi que la Cheffe de Division à l’Agence suisse pour le Développement et la Coopération, Mme Janine Kuriger ; le Chef du Secrétariat de UN CC:Learn, M. Angus Mackay ; l’ancien coordonnateur et l’actuelle coordonnatrice du programme UN CC:Learn, respectivement M. Vincens Côté et Mme Cristina Rekakavas.

Comme si cela ne suffisait pas, nous avons également eu la participation de plus de 1000 anciens apprenants venant du monde entier qui ont rejoint l’évènement via Zoom et Youtube. Pour clôturer cette célébration en beauté, le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, a félicité le Partenariat UN CC:Learn et sa communauté pour cette réalisation. Dans son message, il a également vivement invité notre communauté à mettre à profit à travers le monde les connaissances sur le climat pour permettre aux individus, aux organisations et aux sociétés d’atténuer les changements climatiques et de s’y adapter.

« La tâche consiste maintenant à intensifier cet effort et à créer un mouvement mondial qui peut nous aider à tenir la promesse de l’Accord de Paris. »

Consultez ci-dessous l’intégralité du message envoyé par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en anglais.

 

Climate education is crucial for raising the ambition we need to address the existential threat of climate change.

I have been very encouraged to see the way that educators around the world are becoming more involved in climate change, in particular, because of the increasing role of youth in demanding greater attention to the crisis.

In that spirit, it gives me great pleasure to recognize the work of the One UN Climate Change Learning Partnership.

Since 2010, UN CC:Learn has been making the UN’s vast knowledge and expertise more easily available to people around the world, particularly in developing countries and countries in special circumstances.  The Partnership has now reached a milestone: more than 100,000 learners have successfully completed a free online course — and more than 50 percent of those learners are women.

This adds 100,000 informed voices to the cause, with increased knowledge, skills and, above all, the motivation to advance climate science, sustainable infrastructure design, responsible investment and other key dimensions of this challenge.  The task is now to scale up this effort and to build a global movement that can help us fulfill the promise of the Paris Agreement.  The recently launched “United in Science 2020” report from the World Meteorological Organization is a further contribution, cataloging the crisis and ringing the alarm.

I congratulate the UN CC:Learn partnership on this achievement and thank the Government of Switzerland for its long-standing support for this important work.

Traduction non officielle en français ci-dessous

L’éducation sur le climat est cruciale pour accroître l’ambition dont nous avons besoin pour faire face à la menace existentielle du changement climatique. J’ai été très encouragé de voir comment les éducateurs à travers le monde s’impliquent de plus en plus dans les questions liées au changement climatique, en particulier, en raison du rôle croissant des jeunes exigeant une plus grande attention à la crise. Dans cet esprit, j’ai l’immense plaisir de souligner le travail du Partenariat Unique des Nations Unies pour l’Apprentissage sur le Changement Climatique (One UN Climate Change Learning Partnership).

Depuis 2010, UN CC:Learn met, plus facilement, les vastes connaissances et l’expertise des Nations Unies à la disposition des populations du monde entier, en particulier dans les pays en développement et les pays en situations particulières.  Le Partenariat a maintenant franchi une étape importante : plus de 100 000 apprenants ont réussi un cours gratuit en ligne – et plus de 50 % de ces apprenants sont des femmes.

Cela ajoute 100 000 voix informées à la cause, avec des connaissances et des compétences accrues et, surtout, la motivation de faire progresser la science du climat, la conception d’infrastructures durables, les investissements responsables et d’autres dimensions clés de ce défi.  La tâche consiste maintenant à intensifier cet effort et à créer un mouvement mondial qui peut nous aider à tenir la promesse de l’Accord de Paris.  Le rapport « United in Science 2020 » récemment publié par l’Organisation Météorologique Mondiale est une contribution de plus, cataloguant la crise et tirant la sonnette d’alarme.

Je félicite le partenariat UN CC:Learn pour cette réalisation et remercie le gouvernement suisse pour son soutien de longue date à cette importante tâche.